4000 francs suisses (CHF) en euros ? Oui, c’est le salaire minimum!

La Suisse est connue pour offrir de bons salaires, même à ceux qui n’ont pas de qualifications particulières. Le plus dur est quand même de pouvoir y trouver du travail, car les places sont chères. 

Si vous cherchez des infos sur le niveau des salaires en Suisse et sur combien ça coute d’y vivre, vous êtes au bon endroit !

A combien est fixé le salaire minimum en Suisse ?


Dites-le vous une bonne fois pour toutes ! Malgré les dernières avancées, il n’y a toujours pas de salaire minimum moyen fixé en Suisse. Reste que celui-ci tourne autour de 4000 francs suisse, ce qui représente  environ 3300 euros.

Salaire moyen selon les secteurs

Si cette somme n’a pas été validée par le dernier référendum, il n’en reste pas moins que nous sommes sur des bases à des années lumières du SMIC français. 

Un plongeur à Genève gagne comme un cadre supérieur en France (on ne parle même pas ici des professions qualifiées, dont la fiche de salaire peut faire rougir). 

Même les caissières de chez Lidl gagnent cette somme là, quand elle peinent à atteindre les 1200 euros chez nous…

Combien ça coute de vivre en Suisse ?

Vous devez faire la part des choses. Certes, le salaire moyen est plus élevé en Suisse qu’en France, sauf que le coût de la vie entre les 2 pays n’a aussi rien à voir, tout est donc relatif. Prenons l’exemple de la sécu : pour en bénéficier, il faut verser 10% de son salaire (en plus de la mutuelle). C’est déjà ça de moins sur le bulletin de paye.

Petite comparaison entre les deux pays

Par contre, pour ceux qui savent se contenter de peu, ne pas sortir, et manger léger, c’est l’occasion de mettre pas mal d’argent de côté. Mais il faudra quand même se loger, et pour un studio à Zurich, il faut compter 1200 francs suisse. La colocation est une bonne alternative pour qui ne veut pas voir la 1/2 de son salaire filer dans le loyer.

Attention : la Suisse compte aussi beaucoup de travailleurs pauvres

Il ne faut donc pas se laisser griser par les chiffres qui fuitent dans la presse, et prendre en compte toutes les données avant de penser à s’expatrier pour gagner plus ailleurs. Ainsi, le temps de travail est de 42 heures par semaine : fini les RTT et le départ du boulot à 16h pour aller chercher les enfants.

Le confort de vie à la française ne rapporte pas d’argent, mais fait quand même le bonheur de ceux qui en profitent au quotidien. Par contre, pour ceux qui veulent se retrousser les manches et qui n’ont pas peur des heures supplémentaires, c’est le bon plan.

Avec l’envolée du franc suisse, le salaire des frontaliers explose !


Les grands gagnants, ce sont eux. Ils profitent des prix français, des conditions de vie à la française et des salaires suisses. Quand le cours plancher a été abandonné par la BNS, c’est comme si ils avaient gagné au loto (encore mieux que d’investir dans des bitcoins).

Le salaire en Suisse est-il plus élevé que dans les autres pays d’Europe ?

Les choses auxquelles vous devez faire attention si vous cherchez du travail en Suisse

Les salaires en Suisse fluctuent beaucoup selon l’endroit où on travaille dans le pays :

Et selon la taille de l’entreprise

Autre détail à prendre en compte : les entreprises suisses ne devraient pas beaucoup embaucher les prochains mois, même s’il y a encore des secteurs qui recrutent.

POUR VOUS AIDER À TROUVER DU TRAVAIL EN SUISSE : faire sa lettre de motivation et son CV

Nombreux sont les européens attirés par cette manne financière, mais il faut quand même savoir que le coût de la vie est en rapport. Trouver un logement avec un loyer correct n’est par exemple pas une mince affaire.

Année après année, le salaire minimum augmente, mais pas assez vite au goût de ceux qui le touche. Si l’herbe n’est pas assez verte ici, c’est peut-être le moment d’envoyer un CV en Suisse, on ne sait jamais. Good luck à tous.