Fin de l’euro en 2017 : quelle banque étrangère pour protéger son épargne ?

Doit-on retirer son argent des banques françaises ? La question peut paraître incongrue, mais beaucoup d’épargnants français et européens se demandent comment protéger son épargne si la France fait faillite. Bien sur, le risque de faillite des banques françaises en 2013 est minime, mais les exemples du passé, et ceux récents de nos voisins européens ne laissent pas présager le meilleur pour l’année à venir. Transférer son argent dans une banque suisse peut faire partie des solutions. Alors, épargner en Suisse ou en France ?

Que faire si ma banque fait faillite ?


Protéger son épargne de la fin de l’euro, qui aurait penser à jour que cela vienne à l’esprit de certains épargnants, inquiets de la situation qui se joue dans les hautes sphères économiques. Pour placer son argent à l’abri en cas de disparition de l’euro, il est possible d’investir dans l’immobilier par exemple, la pierre a toujours été un pendant aux investissements boursiers difficiles, ou dans l’or, qui est la valeur refuge par excellence. De plus, certaines monnaies, ont l’avantage de ne pas se dévaluer en cas de crise majeure, comme le franc suisse ou la couronne norvégienne.

A lire aussi : faire fructifier son argent à l’étranger

Pour faire un trait d’humour, en cas de faillite, je serai tenter de crier tous aux abris, mais la meilleure façon de s’abriter n’est pas de courir, mais de mettre son argent là où il ne craint rien : l’étranger, peut-être, la Suisse, pourquoi pas. Nos voisins helvètes rassurent, et ont su passer les turpitudes passées sans trop de casse.

Ou placer son argent en 2017 sans risque ?


L’étranger semble être une solution acceptable, d’autant plus que certaines économies, asiatiques ou sud-américaines tirent l’économie mondiale vers le haut. Pour protéger son argent de la crise financière en Europe, il va falloir traverser les océans… Ou pas. En effet, st-ce légal de placer son argent dans une banque à l’étranger ?

Placer son argent dans l’union européenne est légal, toutefois, ce qui ne l’est pas, c’est la fuite de capitaux. Il faut donc avertir son administration fiscal de l’existence d’autres comptes, et du montant de l’argent qui y a été placé, afin de ne pas « oublier » de le déclarer. L’étranger a des avantages, mais aussi des inconvénients : distance, et parfois, problèmes politiques et sociaux (je pense ici au Mexique, considéré comme un paradis fiscal sur certains points).

Lire notre article sur comment ouvrir un compte en Suisse

Faut-il placer son argent en Suisse ?


Les placements sécurisés dans une banque suisse sont possibles, à condition de bien choisir son partenaire financier, et de privilégier les placements qui garantissent, presque à coup sur, son capital. Dans quelle banque suisse mettre son argent ? De Genève à Zurich, les banques ne manquent pas, mais entre les banques privées, les gestionnaires de fortune, et les autres, il va falloir faire un choix judicieux.

Au sujet des banques suisses, voici les articles importants à consulter :

Bon, soyons francs, la faillite des banques françaises n’est pas pour demain, et avant de crier au loup, il faut donner une chance à l’économie française de repartir. La meilleure façon est encore d’y laisser son argent, tout en surveillant du coin de l’oeil l’évolution de la crise en Europe. Il faut savoir raison garder, mais jusqu’à un certain point.

Entre nous, si l’euro vivait ses derniers jours, il n’y aurait personne qui serait capable de garantir à 100 % l’épargne et les dépôts. Une telle crise impacterait tout le monde. Le mieux reste encore à espérer que cela n’arrive pas.