Placer son argent à court terme

Les français qui ont dans l’idée, de placer leurs économies en Suisse, en fonction du résultat serré des élections présidentielles se demandent s’il vaut mieux investir dans des produits financiers à court terme, ou bien à long terme. Il est vrai que la démarche de déposer son argent dans les banques suisses n’est pas anodine, car elle va générer des frais, mais aussi des tracasseries administratives, qui finiront par se résoudre, mais qui existeront bel et bien.

Comment placer son argent à court terme en Suisse


Les placements à court terme, qu’il soit en France ou en Suisse, sont les mêmes, à quelques subtilités près. Ne pas penser que le court terme va rapporter de belles sommes d’argent, à moins de prendre certains risques, ce qui, en vue de la conjoncture n’est pas réellement recommandé. Toutefois, les placements à court terme, bien négociés vont avoir l’avantage d’attendre de meilleures occasions, et en particulier que les choses se clarifient en France, notamment pour les grosses fortunes.

Pour placer à court terme


  • Les livrets d’épargne, du type supers livrets, proposés par les banques suisses, de la même façon que peuvent le faire les banques françaises
  • Acheter des devises qui font figure de valeur refuge en temps de crise, comme le franc suisse, ou la monnaie norvégienne.
  • Placer une partie de son épargne dans de l’or, physique ou sur un compte or. Possibilité de louer un coffre dans une banque suisse pour entreposer les lingots, ou l’or napoléon.
  • Prendre des risques, sur le pétrole, en misant sur des troubles en Iran, par exemple

Vaut-il mieux investir sur le long terme en Suisse


C’est la question que l’on peut éventuellement se poser, lorsqu’on connaît les performances des produits financiers suisses proposés au client du monde entier, dans une optique de haut rendement. Ainsi, les produits de type assurance vie, que l’on peut aussi retrouver chez les assureurs présents sur le net sont des placements rentables, aux taux presque réguliers et aux conditions fiscales très avantageuses, à condition de laisser son argent travailler au moins 8 ans, pour bénéficier de tous les avantages.

Les placements à court terme en Suisse vont plutôt être une façon de mettre son argent à l’abri, pour ceux qui craignent un changement de politique fiscale abrupte. La solution n’est pas mauvaise, de toute façon, de tous temps, la suisse a proposé une alternative aux français qui voulait diversifier leur épargne, et profiter de l’air pur des montagnes…