Placer son argent en Suisse pour un chef d’entreprise français: Avantages et Inconvénients ?

Ouvrir un compte en Suisse, et placer son argent en Suisse ne sont pas les deux seules solutions que la Suisse, par ses banques, offrent à vos investissements. Il y a d’autres avantages à investir dans des produits financiers suisses, en particulier pour les chefs d’entreprise français. Ainsi, pour eux, investir en Suisse présente des avantages et des inconvénients. C’est ici le cas de Thierry, chef d’entreprise en Franche-Comté qui s’interroge sur l’avenir à donner à sa société, en France ou en Suisse.

La question


Bonjour, je possède une société de services Internet, basée en Franche-Comté, mais l’imposition que je dois acquittée, ici, en France, est vraiment importante et j’ai du mal à sortir la tête de l’eau. Je m’interrogeais sur l’opportunité de déplacer le siège de ma société en Suisse, en particulier pour y placer mon argent ? Je suis sur qu’il y a de nombreux avantages à venir ouvrir un compte dans une banque suisse pour ma société, mais je soupçonne quelques inconvénients de taille. Pouvez-vous m’informer, afin de me permettre de réfléchir à l’avenir de ma société, en France ou en Suisse.

Notre réponse


Placer son argent en Suisse, pour un chef d’entreprise français est une bonne solution, à titre personnel, pour des rendements importants, toutefois, pour pouvoir ouvrir une société en Suisse, c’est un autre débat, et voici les conditions imposées par la loi suisse afin de pouvoir y ouvrir une boîte (et donc de bénéficier de la fiscalité avantageuse suisse).

Pour ouvrir une société en Suisse, il faut au moins être 2, comme pour les SARL françaises. Il faut qu’au moins  une de ces deux personnes soit domiciliée en Suisse, toutefois, il y a des sociétés qui fournissent des solutions clés en main pour ouvrir son entreprise en Suisse et qui peuvent vous y aider. Vous pouvez donc monter votre société en Suisse, même si vous ne connaissez personne, cela vous coûtera un peu d’argent tout de mêmes car les sociétés fiduciaires suisses ne travaillent pas pour rien.

Les avantages de la fiscalité suisse pour les chefs d’entreprises sont conséquents. La TVA est par exemple beaucoup plus faible qu’en France, et votre CA à l’export ne sera pas soumis à la TVA. Pour parler des charges sociales, elles ont l’avantage d’être moins importantes en Suisse, si l’on compare avec la France.

Mais placer son argent en Suisse pour un chef d’entreprise qui veut y monter sa société à aussi quelques inconvénients. N’oubliez pas que le cout de la vie en Suisse est bien supérieur à la vie française, et qu’il faudra donc rémunérer vos salariés en conséquence. Autre point noir, important, c’est le capital à apporter pour créer sa boîte en Suisse. Il vous faudra débourser un minimum de 20 000 francs suisses d’apport initial.